Chronologie historique


460 ap. J-C Les Bretons des îles britanniques fuient les invasions anglo-saxonnes et émigrent vers la Bretagne.
825 Nominoë est nommé roi de Bretagne par le fils de Charlemagne, Louis le Pieux
841-851 Nominoë fonde la monarchie bretonne après qu'il ait battu, à Redon, les troupes du roi de France.                    Son royaume s'étend jusqu'à Nantes. Nominoë meurt le 7 mars 851 à Vendôme; alors qu'ayant conquis le Maine et l'Anjou il marchait en direction de la Seine.
857-875 Salaun agrandit la Bretagne : le Cotentin, une partie de l'Anjou et du Maine.
875-952 Les Normands envahissent la Bretagne. Ils y sont chassés en 888 et en 939.                                                       La Bretagne est divisée
1212-1341 La Bretagne prospère sous les règnes des ducs
1341-1365 Après la mort de Jean III, guerre de succession entre Jean de Montfort allié des Anglais et Jeanne de Penthièvre alliée aux Français. En 1364 à Auray défaite du roi de France Charles de Blois.
1365-1442 Le duc Jean V, petit-fils de Jean de Montfort règne sur la Bretagne. Période d'essor économique considérée comme le "siècle d'or" de la Bretagne.Il réside à Nantes dans le château ducal.
1442-1488 Le roi de France qui convoite la Bretagne soutient tous les opposants à François II. Après la défaite de l'armée bretonne à St-Aubin-du-Cornier en 1488 signature du traité du Verger.
1488-1514 Règne de la duchesse Anne de Bretagne. Elle épouse en 1491 Charles VIII et devient reine de France. Après la mort de Charles VIII en 1499 elle épouse Louis XII tout en maintenant l'autonomie du duché.
1532 Rattachement de la Bretagne à la couronne de France. Règne de François Ier. Au mois d'août, les Etats de Bretagne se réunissent à Vannes pour signer l'acte d'union de la Bretagne avec la France.
1534 Jacques Cartier, marin de St-Malo, découvre le Canada.
1561 Rennes devient le siège du parlement Breton au détriment de Nantes.
1664 Colbert crée la Compagnie des Indes dont le port est Lorient (Port-Louis)
1675 Sous Louis XIV révolte du papier timbré. Les Bretons supportent mal les impôts royaux qui violent l'esprit et la lettre des accords du Traité de 1532 La révolte passe des villes de Haute Bretagne aux campagnes de la Basse Bretagne "les bonnets rouges". La répression est féroce. Les clochers du pays bigouden sont mis à bas.
1790 Suppression du Parlement Breton le 6 septembre 1790 par Paris ("la France est une et indivisible"). Fin de l'autonomie de la Bretagne.
1790-1804 De nombreux soulèvements contre-révolutionnaires ont lieu dans le Morbihan, en Loire-Atlantique, à Fougères, Vitré et Lamballe. Des royalistes tentent de débarquer dans la baie de Quiberon. Cadoudal et le marquis de La Rouërie mènent les soulèvements.
1805-1900 Stagnation économique de la Bretagne
1870 Constitution de l'armée de Bretagne pour lutter contre les Allemands. Cette armée est abandonnée sans armes dans la boue du camp de Conlie par crainte "que ce soit une armée de chouans".
1925 Morvan Marchal (du Parti National Breton) crée le drapeau Breton le Gwenn ha Du (blanc et noir).
1940 Une centaine de marins de l'île de Sein répondent à l'appel du général de Gaulle et le rejoignent dans la lutte contre les Allemands. Ce sont les premiers Français à s'engager dans la lutte contre l'occupant.
1941 Le gouvernement de Vichy en juin 1941,  retire la Loire-Atlantique de la Bretagne.
1944 Les ports bretons de St-Malo, Brest, Lorient et St-Nazaire sont détruits. Les Allemands détruisent toutes les installations portuaires et se battent maison par maison pour que les alliés ne puissent utiliser ces ports pour ravitailler leurs armées. Lorient est libéré après le 8 mai 1945.
1950-1960 Renaissance économique de la Bretagne : agriculture, pêche, recherches (CNET-Thompson-CNEXO-....)
1970-1980 Allan Stivell, An Triskell, Tri Yann, Gilles Servat et autres groupes sont à l'origine de la renaissance culturelle en Bretagne.
Premières marées noires d'une longue série
1981-2000 Développement du tourisme. Pollutions : agriculture élevage intensive de poulet et de porcs - marée noire Total.

          

[Sommaire] [Visite de Brest] [Webmaster]
[Livre des Visiteurs]