Pour traverser la rivière Penfeld il fallait alors emprunter des embarcations. Cela ne facilitait pas les échanges entre Brest et Recouvrance.

"C'était bien autre chose, jadis, avant qu'existât le grand pont. Brest et Recouvrance étaient deux villes distinctes. On passait la Penfeld sur un bac à péage qui reliait la cale de la Rose au débouché de la rue Neuve. Nombreux étaient ceux qui ne traversaient la rivière que deux ou trois fois l'an : pour la fête de l'Empereur, la Fête-Dieu ou autres occasions solennelles."
François Ménez



En 1854 fut décidé la construction d'un pont reliant les deux rives de la Penfeld et n'entravant pas le passage des navires de la Royale. Le projet du pont tournant, des ingénieurs Cadiat et Oudry, fut retenu. Les travaux commencèrent en 1856, les deux bras mobiles métalliques, de 52 mètres chacune et pesant 750 tonnes, étaient exécutées par les ateliers Schneider du Creusot.
L'inauguration du pont eut lieu le 23 juin 1861.


Lors des combats pour la libération de la ville en 1944, le pont fut détruit


Il fallut attendre le 17 juillet 1954 pour que le pont National (pont tournant) soit remplacé par le pont de Recouvrance. C'est le plus grand pont levant d'Europe.
Ce nouveau pont n'a pas été reconstruit à l'emplacement exact de l'ancien. Il passe beaucoup plus à droite de la tour Tanguy.
Côté château en regardant vers la tour, vous apercevrez ses vestiges

Histoire de Brest
Plan de Brest

Pont National